loading ...

 FR  US  Accueil

Le magazine Bédéphile (tome 3)


La Revue Bédéphile : 2017-2018






Prix public : 25,00 €   

La loi Lang 81-766 du 10 Août 1981 stipule que le prix des livres, est fixé par les éditeurs.

Il est donc le même dans toutes les librairies.

Les éditeurs peuvent aussi modifier ces prix sans préavis.

The Lang Law 81-766 of August 10, 1981 states that the price of books, is set by the publishers.

It is therefore the same in all libraries.

Publishers may also modify these prices without notice.




Disponible

Paru le 07 Septembre 2017
Revue BD de la Série : Bédéphile
Editeur : NOIR SUR BLANC
Genre : Art-illustration
Public : Tous Publics
EAN : 9782882504753

En mm : largeur 196, hauteur 245, épaisseur 22
208 pages

 Voir la couverture


Ce qu'en dit l'éditeur .....


« Une publication ambitieuse, qui évoque forcément les Cahiers de la bande dessinée du dernier quart du XXe siècle et 9e Art, la revue du musée d’Angoulême. » 24 heures

« Cette nouvelle et formidable parution atteste encore une fois de la richesse et de l’intelligence du neuvième art. » L’Avis des Bulles

« En plus des projets de commande, la revue, d’une grande qualité, fait la part belle aux articles fouillés. » La Liberté

Paraissant à l’heure du festival, la revue Bédéphile explore les contrées du 9e art. Elle présente, à côté de dossiers monographiques, des interviews d’artistes, des approches historiennes, sensibles ou esthétiques, des essais, des hommages. Elle comporte en outre d’importantes sections d’images, composées de planches inédites, de carnets de croquis et de projets de commande. Les riches portfolios présentés dans ses pages séduisent collectionneurs et chasseurs de trésors. Elle s’intéresse aux « classiques » et aux « modernes », aux productions nationale et internationale, aux événements plus faciles ou plus exigeants.

Elle aime la bande dessinée.
La revue la plus BD, oui… la plus Bédéphile !

Deux morceaux d’histoire suisse se disputent la vedette de ce troisième numéro de Bédéphile. Anna Sommer, pionnière zurichoise de la nouvelle bande dessinée, qui dessine au scalpel. Et Théophile-Alexandre Steinlen (1859-1923), fameux peintre de l’engagement social et des chats, à qui l’on doit en 1884 la première planche lausannoise, « Le Corbeau et le chat ». Cinquante artistes internationaux rendent hommage à ce premier Lausannois et à son culte du chat : David B., Olivier Blanckart, Blutch, Cosey, Jochen Gerner, Ben Katchor, Atsushi Kaneko, Nikita Mandryka, Dave McKean, JC Menu, Catherine Meurisse, Giacomo Nanni, Frederik Peeters, Markus Raetz, Anouk Ricard, Didier Rittener, Tebo, Wasterlain, Eldo Yoshimizu, Zep… La sensationnelle invasion féline n’empêche pas les autres contenus : le label Vertigo, un nouveau Titeuf, le très déjanté Cowboy Henk, les relectures graphiques (Blutch) et littéraires (Rodolphe Petit) des classiques, la SF, cinq planches inédites de Patrice Killoffer…

Coéditée par les éditions Noir sur Blanc à Lausanne
Images : © NOIR SUR BLANC
|
Nous écrire   Nous écrire à propos de cette fiche

L'avis des bd.nautes ....



Pas encore de critiques, soyez le premier à donner votre avis !


Cliquez ici pour mettre votre avis !!!!