loading ...

 FR  US  Accueil

Tout sur Emmanuel Guibert




Fiche auteur de Emmanuel Guibert

Emmanuel Guibert
Emmanuel Guibert est né à Paris en 1964 où il vit toujours.

Après ses études, Emmanuel Guibert devient illustrateur. Il travaille dans la presse et le cinéma.
Au milieu des années 80, Emmanuel Guibert rencontre Tanino Liberatore, qui le prend sous son aile et le présente aux Éditions Albin Michel.
Il faudra six ans pour que sorte son premier album, Brune en 1992.   

1994 : Rencontre avec David B., Tronchet, Christophe Blain, Joann Sfar… avec qui il partagera un atelier.   
1995 : Poum Tiya et le Roi-Soleil, avec Béatrix Saule. Livre pour enfants aux Éditions Bayard.   
1997 : La Fille du professeur, aux Éditions Dupuis, reçoit le Prix Goscinny et l'Alph'Art Coup de Cœur.   
2000 : Début de La Guerre d’Alan, livre sur la Seconde Guerre mondiale, recueil des mémoires d’Alan Cope à l’Association.   
2000 : Début de la série pour enfants Les Sardines de l’espace, scénario de Emmanuel Guibert et dessins de Joann Sfar, aux Éditions Bayard.
2001 : Début de la série Les Olives noires, scénario de Joann Sfar, aux Éditions Dupuis.
2002 : Début de la série pour enfants Ariol, scénario d’Emmanuel Guibert et dessins de Marc Boutavant, aux Éditions Bayard.       
2003 : Premier des trois volumes du Photographe, avec Didier Lefèvre et Frédéric Lemercier aux Éditions Dupuis. Ce livre lui apporte la reconnaissance tant auprès du public que des professionnels.
2007 : Le Photographe est récompensé par un « Essentiel » au festival d’Angoulême.
2007 : réédition du Pavé de Paris et de La campagne à la mer, initialement parus aux Éditions Ouest France chez Futuropolis. Reprise des Sardines de l'espace, avec Joann Sfar et Mathieu Sapin (10 tomes parus) aux éditions Dargaud
2008 : Japonais, éditions Futuropolis
2011 : Des nouvelles d'Alain, éditions Les Arènes-XXI et Rupestres!, collectif, éditions Futuropolis
2012 : L'Enfance d'Alan, éd. L'Association, Grand Prix de la critique ACBD 2013
2016 : Martha & Alan, éd. L'Association
2017 : Emmanuel Guibert reçoit le Prix Goscinny , pour l'ensemble de son oeuvre
2020 : Grand Prix du Festival International de la Bande Dessinée 2020 à Angoulême

© Source : Futuropolis



 Emmanuel Guibert


Une de ses réalisations

Japonais

Rayon : Albums (Art-illustration), Série : Japonais, Japonais

Ce qu'en dit l'éditeur :

Emmanuel Guibert, japonais. Le titre est culotté. Si je mets bout à bout mes trois séjours au Japon, j'obtiens à peine quatre malheureux mois. À côté de l'autochtone qui descend de la déesse ...

  Suite ...

... Amaterasu, à côté de Lafcadio Hearn, de Nicolas Bouvier, des copains et copines qui vivent au Japon depuis des années, je suis la grenouille qui veut se faire plus grosse que le sumotori. Pourtant, pas à tortiller, Emmanuel Guibert est bien japonais.
Débarquant à Tokyo la première fois, j'ai essayé de me convaincre que j'étais dépaysé, c'était faux. À part quelques aliments dans mon bol, je reconnaissais tout. Il faut dire que Tokyo n'est pas mon lieu de naissance. Mon lieu de naissance, c'est Kyoto. C'est à Kyoto que j'ai fait les primes expériences du chaud et du froid, du jour et de la nuit, que j'ai dit mon premier mot (fude), que je suis allé à l'école, que j'ai perdu ma fleur de cerisier, que je me suis marié, que j'ai engendré, que j'ai frénétiquement bossé, que j'ai été malade, que j'ai pris un coup de vieux, c'est à Kyoto que j'ai été japonais. C'est ainsi qu'Emmanuel Guibert présente son livre. Et, bien sûr, tout est faux et tout est vrai. Chaque livre d'Emmanuel Guibert est un éblouissement. Guibert, japonais n'échappe pas à cette règle absolue. De son dessin, qu'il plie aux exigences des univers, humoristiques, fantasmatiques ou réalistes, qu'il explore, transpirent l'originalité, l'intelligence et l'émotion, jamais apprêtées car toujours retenues à la juste expression. Son trait glisse directement de son cerveau et de son cour sur la feuille. Il ne faut pas croire pour autant à la seule facilité d'un dessinateur surdoué, tombé dans la marmite de l'excellence quand il était petit. Oui, l'enfance, le bonheur de l'enfance toujours présent, l'accompagne constamment, mais des heures de dessin, chaque jour ou presque, depuis tant d'années, croquis pris sur le vif, véritable fringale, le maintiennent en éveil et aiguisent sa main-outil. Par son trait même, il dit le goût des autres et le sens de l'amitié. Emmanuel Guibert est un auteur du bonheur. Il faut tout lire d'Emmanuel Guibert, tout regarder. On en garde à jamais le sentiment d'être vivant.


 Emmanuel Guibert


Emmanuel Guibert   a participé à


Plus de détail sur ces références >>

 Emmanuel Guibert