loading ...

 FR  US  Accueil
Janvier 2020
Lun.Mar.Mer.Jeu.Ven.Sam.Dim.
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031
Découvrez ou re-découvrez l'univers de Watchmen à travers une réédition dans la version originale, jamais encore éditée en France ! Une version en 12 fascicules avec les couvertures d'origines à petit prix : 4,90 euros le numéro !
A l'instar des séries One Piece, Naruto, Détective Conan ou Fairy Tail, Glénat lance les 3 premiers tomes de la série Bleach à 3 €uros. Une occasion unique de découvrir l'univers d'un des plus grand chasseur de démons !
Clap de fin pour la génialissime série de Luke Pearson. Suite directe du tome 5, La forêt de Pierre, ce dernier volume est plus sombre que l'ensemble de la série. Une fin en apothéose qui raviera tout le monde.
Vous trouverez ci-dessus la sélection des titres retenus pour le Festival 2020 de la Bande Dessinée d'Angoulême.

Les Coups de Coeur de Matthieu





 LIEUTENANT BLUEBERRY (DARGAUD)
 SERIE EN COURS (SFAR / BLAIN)
Défi monumental que de se comparer au maître Giraud / Moebius. BLAIN fait taire les sceptiques, il garde la vigueur et l’émotion de son style mais respecte l'esprit de la série. Scénario tendu, par moment haletant, personnages féminins et seconds rôles très marquants et dessins vraiment superbes, que ce soit le rendu des paysages désertiques, le mouvement des chevaux ou les gueules cassées de l’Ouest sauvage. Seul bémol, quelques dialogues faibles ou redondants. Mais saluons le risque assumé … et sa réussite ! Vivement la conclusion au tome 2.



 LA BALLADE DU SOLDAT ODAWA (CASTERMAN)
 ONE-SHOT (APIKIAN / ROSSI)
Un chimérique tueur indien sème la terreur dans les tranchées allemandes en 1917. Des pilleurs d'églises déserteurs renégats croisent sa route. Une vision inédite de la grande guerre portée par la maestria graphique de Rossi à son sommet. Un final magistral pour une réussite totale.


 CLYDE FANS (DELCOURT OUTSIDERS)
 ONE-SHOT (SETH)
20 ans... c'est le temps que Seth a consacré à cet album qui, dixit, aura changé sa vie. D'une beauté formelle exceptionnelle (Seth est designer de formation), le contenu n'en est pas moins fascinant. Les relations entre le temps et la mémoire, entre le vécu et le ressenti, entre l'hyper et l'infra sensibilité au monde et aux autres sont ici explorées avec une acuité et une poésie exceptionnelles. Les thèmes de la décrépitude et du repli dans un cocon (qu'il soit réel ou mental) nous concernent tous. Un moment de lecture à la fois fluide et exigeant pour un roman graphique déjà indispensable.


 SENSO (DELCOURT MIRAGE)
 ONE-SHOT (ALFRED)
Après son émouvant Come Prima, dans la veine du cinéma néo-réaliste italien, ALFRED, Fauve d'Or à Angoulême, revient avec SENSO, une histoire sentimentale et poétique dans l'esprit de la "comédie à l'italienne" chère à Loren, Cardinale, Gassman et Mastroianni. Unité de temps, de lieu et de personnage pour cette quasi pièce de théâtre dont le décor (et l'acteur principal) est le parc d'un pittoresque vieil hôtel de luxe italien. Une nuit d'été propice aux jeux de l'amour et du hasard pour un protagoniste qui se laisse emporter bon gré mal gré, en maugréant, par le tourbillon de la vie. Avec quelques thèmes connexes sur le buzz internet (et des chemises arrachées !) ou sur la néo-extrême-droite italienne, Alfred nous offre une promenade nocturne charmante et touchante dont nous ressortons plus légers.


 LE DETECTION CLUB (DARGAUD)
 ONE-SHOT (HARAMBAT)
Harambat nous avait régalé avec Opération Copperhead, il nous enchante ici avec un "polar sur le polar", une intrigue à tiroir malicieuse et jubilatoire. Ses dialogues cisélés, en particulier dans la bouche d'Agatha Christie et Chesterton, nous ravissent et son dessin simple mais clair est charmant. Une réussite totale autant pour les néophytes du genre que pour les experts qui se délecteront des nombreuses références !


 NO DIRECTION (SARBACANE)
 ONE-SHOT (MOYNOT)

A la manière de Tueurs-nés mais en plus profond, plus crédible et plus subtil, les encres noires de E. Moynot donnent corps avec réalisme à une galerie de personnages laissés pour compte de l’Amérique désœuvré. Un road-trip certes violent... mais les relations ados-adultes le sont toujours non ?



 KARMA CITY 1 et 2 (DUPUIS)
 SERIE EN 2 TOMES (GABRION)

Idées originales, récit fluide, intrigue haletante, dessins limides et belles couleurs, que de qualité pour ce très bon polar d'anticipation !



 KAROO (DELCOURT)
 ONE-SHOT (BEZIAN)

Magistrale adaptation du roman de TESICH par Frédéric BEZIAN. Un script-doctor usé doit remanier un film pourtant parfait... une histoire de rédemption familiale va bouleverser son travail et sa vie. L'auteur transcrit comme personne les états d'âmes de ses protagonistes. Son trait fin et anguleux renouvelle l’expressionnisme en BD. Sans trahir de secret, Bezian a découvert que le roman KAROO était lui même inspiré de ... chuuuut !  A lire absolument.



 BOUVAERT (CASTERMAN)
 ONE-SHOT (SPRUYT)

Vivre son art ou vivre de son art ? Simon SPRUYT nous livre une digression libre sur la vie de Rubens et interroge les notions d'integrité, de vanité, d'orgueil avec beaucoup de finesse et de subtilité (qui méritent une deuxième lecture). Son crayon pourtant si moderne rend hommage avec élégance aux compositions classiques de la peinture du XVIIème siècle. Totale réussite.



 IN WAVES (CASTERMAN)
 ONE-SHOT (AJ DUNGO)

Émouvant et étonnant récit de vie sur l'amour, la maladie, la mort... et le surf. Quand l'ivresse amoureuse se love dans les rouleaux, quand le chagrin s'oublie dans l'immanence de l'océan. La pureté du trait de AJ Dungo lui donne la douceur et la force nécessaires pour nous toucher au plus profond.



 WALDO (LAPIN)
 ONE-SHOT (LORRAINE LES BAINS)

Sont-ce des maisons qui parlent ou des personnages qui n'existent pas ?

Waldo, chanteur star, ringard et détestable, est mort. L'autrice nous concocte une enquête fascinante, dont les absents sont très présents, sous forme de récit chorale drôle, absurde et touchant. Adoubé par FABCARO en personne.

Une belle et originale lecture d'été.



 LA MECANIQUE DU FOUET (FUTUROPOLIS)
 ONE-SHOT (DABITCH/GONZALEZ)
La vie d’Eugénie Guillou qui fut nonne pendant 11 ans puis tenancière d’un lieu où elle fouettait des messieurs au début du XXème siècle. Le scénariste Christophe Dabitch inclut ses propres doutes et pensées au récit et les dessins de Jorge Gonzalez explore et retranscrit la psyché ambiguë des protagonistes.


 MOEBIUS ŒUVRES INTÉGRALE(LES HUMANOS)
 ONE-SHOT (MOEBIUS)
Il a repoussé les limites de l'imaginaire, de la poésie et de la narration en bandes dessinées. Il tutoie la perfection sur tous les sujets, toutes les techniques, tous les formats. Je suis libraire en grande partie grâce à lui. 500 pages de bonheur pur.


 ROBINSONS Père & fils (Delcourt Mirage)
 One-Shot (Didier TRONCHET)
L'histoire vraie de Tronchet (J.C. Tergal, R. Calbuth) et de son fils des mois sur une île quasi déserte. Belle réflexion drôle et touchante sur la vie loin des smartphones et de l'agitation, sur le détachement du père par son ado, sur le temps qui s'étire...  


 Des Lumières dans la Nuit T2
 Série (Lorena Alvarez)
Un magnifique voyage onirique dans le monde de l'enfance et de son rapport privilégié à la nature. Un récit et une série qui posent de vraies belles questions, aux jeunes... comme aux moins jeunes. A feuilleter absolument tant c'est sublime.


 Les Damnés de la Commune, Tome 2 Ceux qui n'étaient rien (Edtitons Delcourt)
 Serie prévue en 3 Tomes (Raphaël MEYSSAN)
La seule BD dessinée par des auteurs décédés depuis plus de cent ans... puisque constituées de gravures d'époques collectées aux archives. Un exceptionnel témoignage sur l'histoire de la Commune de Paris .

 Un autre paysage (Edtitons Dargaud)
 One-Shot (Blutch)
Il faudrait convoquer Baltghus, Dega, Richter et Bacon pour bien appréhender l'art de BLUTCH. Diversité des techniques, des formats et des sujets... avec à chaque fois la même maîtrise et la même intensité. BLUTCH entre dans la cour des géants.
         


 SAINT ROSE, A LA RECHERCHE DU DESSIN ULTIME (FUTUROPOLIS)
 One Shot (MICOL)
La nouvelle bande dessinée de Hugues Micol (qui vient de signer un magnifique Art-book chez Cornélius, du nom de Whisky ). Ce One-Shot va entrainer l'auteur sur les rives du délire, à la recherche d'un de ses dessins subtilisé par une cigogne. Direction Macao, et toutes les références à la vie créatrice de l'auteur, ainsi qu'à ses lectures enfantines et ses inspirations. Hilarant !


 Xibalba (Editions 2024)
 Récit Complet (Simon Roussin)
Amérique du Sud, années 30. Un pilote de l'aérospatiale ramène le corps de son ami en Arizona. Suite à un crash dans la forêt mexicaine, il sera confronté au "retour des morts" dans une forêt mystique. Fresque intense, poétique et élégante par le petit prodige Simon Roussin.
 Polaris ou la nuit de Circé (Delcourt)
 Récit complet (Vehlmann/DeBonneval)
Un polar  en forme d'enquête sur la libido. Une oeuvre érudite et fascinante quelque part entre Eyes Wide Shut et Fight Club. Enfin une BD intelligente sur la sexualités, c'est si rare.

 Moi, ce que j'aime, c'est les monstres (Toussaint L'ouverture)
 Série en Cours, 1 tome paru
Une autrice qui pour sa première BD (à 45 ans !) gagne quatre Eisner Awards et bat les records de ventes aux USA, c'est du jamais vu !! Un récit virtuose, des personnages poignants et protéiformes, des moments de grâce absolue... La presse est dithyrambique, Matthieu aussi ...

 Charlotte Impératrice T1 (Dargaud)
 Série prévue en 3 Tomes
Le récit est maitrisé, les petites pointes d'humours sont délicatement disséminées pour détendre l’atmosphère. Le dessin de Bonhomme est superbe et certaines planches sont réellement magnifiques.

... Mais aussi La cour des miracles 2, Anatole Latuile 13, Nyankees 1, Xoco Collector, Oblivion Song 3, La cagoule 2, Androïdes 7, La croisée de Mondes 2, L'Amant, Duke 4, Le lion de Judah 1, Shaman King Star éd, Capricorne 4, ....
Angoulême n'est pas loin ! L'occasion de découvrir le milieu de la BD à travers le regard d'un auteur sur lui-même. Un livre ironique, design, très original dans la maquette qui ne devrait pas laisser indifférent les lecteurs de BD. Chez Sarbacane.
L'adaptation (toujours par Christian Demetter) de la suite de "Au Revoir Là-haut", prix goncourt 2013, place au centre de l'histoire la fille de Marcel Péricourt : Madeleine. Une histoire pleine d'adversité, de machiavélisme et de puissance...
Jusqu'où iriez-vous pour récupérer votre gain ? Lucienne, elle, est prête à retourner ciel et terre pour toucher ce qui lui est due. Et ce n'est certainement pas son grand âge qui va l'en empêcher. Une comédie désopilante dans l'esprit de "Jamais".