loading ...

 FR  US  Accueil
Octobre 2019
Lun.Mar.Mer.Jeu.Ven.Sam.Dim.
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031
Georges Bess (Le Lama Blanc) revient à la BD, et il ne fait pas les choses à moitié. Un superbe ouvrage sur l'adaptation du Dracula de Bram Stoker. Un noir et blanc de toute beauté, au trait fin et racé, qui n'est pas sans rappeler Andréas. Fabuleux !
J'ai rigolé ! Mais j'ai rigolé !! Autant que le premier ! A ne pas mettre entre toutes les mains, bien évidemment, ce n'est pas Titeuf. Mais j'ai rigolé comme jamais !
CANAL BD s'est doté d'une chaîne Youtube. D'orientation institutionnelle, les vidéos postées reprennent les créations faites pour les écrans de vitrines, avec les magazines en cours, les meilleures ventes, le prix des libraires de BD et les productions.

Les Coups de Coeur d'Olivier




 LA HORDE DU CONTREVENT T2
 SERIE EN COURS (HENNINOT)
Enfin, après deux années d'attente, le deuxième tome de cette fresque fantastique adapté du roman d'Alain Damasio. Un travail phénoménal d'Eric Henninot pour mettre en image le vent (!), personnage à part entière de cette œuvre. si vous ne connaissez ni le roman, ni la BD, je vous encourage a découvrir et l'un, et l'autre.


 PREFERENCE SYSTEME (DENOEL GRAPHIC)
 ONE-SHOT (UGO BIENVENU)
"Préférence Système" est une excellente surprise, qui m'a embarqué de la première à la dernière page. Sur un postulat de base un peu classique (quoique !) Ugo Bienvenu philosophe et réfléchit quant à la capacité de stockage des entités informatiques, des choix devant être fait de savoir quoi garder de la connaissance humaine. Doit-on supprimer des œuvres de génies tel "2001, l'Odyssée de l'Espace" pour sauvegarder la photo de rascasse prise lors d'un week-end pêche un peu trop arrosé ?Dans cette France du futur (pas si lointain que ça), la majorité des gens subissent le système plutôt qu'ils ne s'en servent, le cerveau vide tel Globule le poisson rouge, la rétine rivée aux écrans. Avec d'énormes clins d’œil pour Ray Bradbury et son cultissime Fahrenheit 451, il développe une classe d'humains qui tentent de sauvegarder une partie des connaissances présentes et passées pour mieux affronter l'avenir. Yves est de ceux-là. Accompagné de Mikki, son androïde domestique, il enregistre tous les dossiers qu'il est censé détruire. Mais qu'adviendra-t-il à sa fille s'il se fait prendre ?
Une ambiance forte, un dessin froid et chaleureux à la fois, une mise en scène parfois osée, un design top, tout concourt à un récit maîtrisé. On se surprend à tourner les pages plus vite à certains moments, pour connaitre le sort des personnages, tellement le lecteur est emporté dans la narration sans faille de l'auteur. Celui-ci truffe son histoire de références culturelles, certaines étonnantes comme une chanson de Goldman interprétée par Céline Dion. Mais aucune ne résonnera aussi forte que ce poème extraordinaire de W.H. Auden de 1938 ! Vais-je faire une infidélité à la BD pour me plonger dans des ouvrages de poésies ? ;)


 LES CROQUES T2 (LA GOUTTIERE)
 SERIE PREVUE EN 3T (LEA MAZE)
Un deuxième tome encore plus réussi que le premier. Du suspens, des meurtres, des enlèvements. Tous les ingrédients sont réunis pour faire un excellent polar à la portée des enfants. Léa Mazé réussie à transformer l'essai. Un vrai plaisir de lecture, même pour les grands, et sans doutes de bons frissons sous la couettes pour les petits. En attendant le dénouement dans le 3e et dernier volume. Gros coup de cœur.


  JIM CURIOUS 2 (2024)
  ONE-SHOT (PICARD)
Un superbe album, à la fois à destination des petits, mais aussi des grands aventuriers. Après un premier tome au succès non démenti qui plonge le lecteur dans le monde des océans, la curiosité de Jim va nous conduire dans les mystères de la jungle, traversée de nombreux animaux sauvages. Un voyage ultra-dépaysant, qui ne laissera personne indifférent.



  LEONARD 2 VINCI (FUTUROPOLIS)
  ONE-SHOT (LEVALLOIS)
Voici un ouvrage de fou, dans tous les sens du terme. Léonard 2 Vinci est un space-opéra d'une virtuosité graphique rarement égalée.
Stéphane Levallois, qui travaille régulièrement pour les grands studios hollywoodiens pour développer des univers fantastiques, signe ici un travail graphique prodigieux. Il mélange les influences du classicisme de la Renaissance (œuvre de De Vinci oblige), mais également le trait tiré et tramé du manga (Berserk, Gunnm, Akira), les plans visuels des films d'action ou de SF (Kubrick, Ridley Scott), le noir & blanc, la couleur, les textures...
Vous pensez que cela fait trop ? C'est que vous n'avez pas ouvert le livre ! Tout le génie de Levallois est d'équilibrer son récit et ses planches pour alterner ces ambiances différentes.
On obtient au final une œuvre visionnaire, d'ampleur sidérale dans la veine des récits de Métal Hurlant, de Moebius, de tous ces grands maîtres qui ont précédé Stéphane et qui vont s'empresser d'accueillir dans le panthéon des grands dessinateurs !



 SEULS SONT LES INDOMPTES (SARBACANE)
 ONE-SHOT (De RADIGUES / PIETTE)
"Seuls sont les indomptés" est un récit dynamique et passionnant comme j'en ai rarement lu récemment. Mi-western moderne, mi-chasse à l'homme terrible, traité dans une ambiance à la Cormac McCarthy, cette histoire traite le personnage de Jack W. Burns avec brio et sensibilité. Cow-boy solitaire et atypique dans le monde moderne, Burns place au dessus de tout la loyauté et l'amitié. Il traversera le pays pour libérer de prison son ami, au risque de lui-même se retrouver dans la panade. Le dessin de Max de Radiguès, plus souvent associé à la jeunesse, fait mouche dans  tous les registres : trait, finesse, lisibilité, couleurs. Une vraie réussite !



 VOLTAIRE LE CULTE DE L'IRONIE (CASTERMAN)
 ONE-SHOT (BEURIOT / RICHELLE)
Voltaire était un personnage contrasté, excentrique, libertin, en recherche constante de reconnaissance de la haute société.
Entre deux soirées dans les châteaux de la noblesse, faisant la sarabande jusqu'au bout de la nuit, et le jeu de ses pièces par les représentants de la Comédie Française, Voltaire, de son vrai nom François-Marie Arouet, a vécu une vie étonante et passionnante.
A travers ce biopic captivant, Beuriot & Richelle, auteurs de la saga "Amours Fragiles", retranscrivent avec précision et finesse la vie de ce grand philosophe français. Un ouvrage électrisant, d'une puissance voltaïque, qui vous donnera l'envie et l'énergie de vous plonger dans l'existence de ce haut personnage de l'histoire.




 LES INDES FOURBES (DELCOURT)
 ONE-SHOT (GUARNIDO / AYROLES)
Que dire de ce titre attendu par tant ! Juanjo Guarnido est un monstre de dessin. Alain Ayroles est un ange littéraire. L'association des deux donne un ouvrage incroyable, tant par le contenant que par le contenu.
Le livre a un format de 25*34, plus grand que les BD habituelles, une pagination trois fois plus importante, un embossage sur le titre, bref un format à part dans la production habituelle.
Pour l'histoire, je ne trahirai rien, si ce n'est vous dire qu'il s'agit d'une suite hypothétique à un roman publié en 1626 par Francisco de Quevedo, et qui s'intitule "La vie du truand don Pablos de Ségovie, vagabons exemplaire et modèle des filous".
Une lecture fraiche et passionnante, légère, de la vraie aventure. A mettre sur son étagère le plus rapidement possible !




 IN WAVES (CASTERMAN)
 ONE-SHOT (AJ DUNGO)
In Waves est le premier roman graphique de AJ Dungo, artiste, graphiste et designer américain. Il raconte en deux récits superposés son aventure amoureuse avec Kristen, aventure douloureuse et magnifique à la fois, et l'histoire du surf depuis sa création dans les Îles du Pacifique.
Le trait est tout simplement sublime. Il plonge le lecteur dans une douce ambiance pop-art, tout en gardant une lisibilité.
La narration est maîtrisée. L'auteur s'amuse à passer d'une époque à l'autre, d'un moment important à une période plus légère. Il alterne sa propre expérience avec les témoignages de la famille de Kristen.
Sans être plombant, le tout donne un ton mélancolique, mélange de moments d'allégresse, de sentiments de perte absolue et de petites touches d'humour et d'amour.
Un roman graphique qui vous remuera en douceur, adoubé par Craig Thompson et par moi !




 ORWELL (DARGAUD)
 ONE-SHOT (CHRISTIN / VERDIER)
Georges Owell, de son vrai nom Eric Blair, est surtout connu pour être l'écrivain de "la ferme aux animaux" et "1984". Mais c'est aussi un personnage au destin hors du commun. Christin et Verdier (accompagné de quelques "guest") retracent de manière linéaire mais très efficace les grandes étapes de sa vie. Le dessin très soigné, en noir et blanc entrecoupé de séquences en couleur, est magnifique. Une très belle porte d'entrée pour découvrir cet auteur majeur de la littérature du XXe



 LE LOUP (CASTERMAN)
 ONE-SHOT (ROCHETTE)
Si les paysages ne sont pas représentés sous forme d'arabesques naturelles, courbes et douces, c'est que l'action de ce récit se passe dans les Écrins, chaine de montagnes des Alpes du Nord, massif dur, pointu, taillé dans le granit.
Et Rochette, tout comme il l'avait fait dans son précédent ouvrage AileFroide, sait saisir de son trait vif et charbonneux la rudesse de cette région.Il a su à merveille se renouveler à la fois dans le dessin, l'ambiance et les couleurs (mention spéciale à Isabelle Merlet qui fait un travail fantastique), et dans la représentation-même de la montagne.Mais il a su également trouver une trame narrative différente dans son récit.
Abordant l'affrontement d'un berger - Gaspard - et d'un loup, proche de l'histoire et du cheminement du combat entre Seton et Lobo dans le Texas Américain milieu des années 1800, le récit fini par se centrer sur le vieux baroudeur des sommets.
Donnant ses propres traits à Gaspard, Jean-Marc Rochette le décrit bourru comme un vieux colonel de l'armée de corvée et chargé d'éplucher les pommes de terre. Ce berger ne lâchera rien face à l'animal à qui il voue une haine féroce, mais pour combien de temps. Et qui sortira vivant de ce duel des neiges ?
Une histoire passionnante, vibrante, qui vous mettra les nerfs à vif et nourrira le respect enfoui en vous et qui est dû à la nature.
Magistral !



 TRANSPERCENEIGE ACTE 1 EXTINCTIONS (CASTERMAN)
 SERIE EN COURS (MATZ / ROCHETTE)
Une préquel grisante et très bien menée sur les origines du Train le plus célèbre de la BD. Matz, au scénario, reprend avec brio une trame plausible pour expliquer comment on en est arrivé à la situation décrite dans la BD de Lob et Rochette, créée dans les années 80.
Mêlant écoterrorisme, hommes d'affaires multi-milliardaires, hackers informatiques et "philosophie" sur l'espèce humaine, le tout transcendé par le dessin à l'encre de chine de Rochette, les auteurs racontent l'extinction des humains sans fioritures.
Ça va à cent à l'heure, la mise en page fonctionne à merveille... une vraie porte ouverte à la découverte de Transperceneige, et de Terminus, sans pour autant devoir connaitre l'univers dans lequel elles ont été développé.



 LE TRAVAIL M'A TUE (FUTUROPOLIS)
 ONE-SHOT (DELALANDE / MARDON)
Scénarisé par Arnaud Delalande, basé sur une enquête appelée Travailler à en mourir d'Hubert Prolongeau et Paul Moreira (Flammarion), cet ouvrage est un récit romancé qui dépeint de manière précise et détaillée le parcours d'un employé dans une grande entreprise. L'aspect graphique est signé Grégory Mardon ( Prends soin de toi et plus récemment Les bijoux de la Kardashian ) et colle parfaitement à l'ambiance et au ton de l'histoire.
Celle-ci débute par la jeunesse enthousiaste de Carlos, jeune étudiant en recherche d'un poste dans une grande entreprise. Plein de naïveté, rentrant avec vitalité dans la vie professionnelle, vivant les instants joyeux d'une promenade bucolique avec sa famille nouvellement agrandie. Il progresse dans la vie comme dans son dans son entreprise, par palier. Quand il se rend compte que la situation évolue de manière sournoise pour lui. Et soudain, tout bascule ...
Se pose alors la question de savoir s'il pourra renverser la situation, si, d'un coup de baguette magique, abracadabra, il pourra reprendre le dessus dans sa vie...
En quelques pages, les auteurs nous plonge dans les rouages sans pitié de la mécanique du harcèlement en entreprise et de la pression professionnelle. L'implacable prise de décision de la hiérarchie, les missions forcées dans les pays étrangers, les remarques sournoises sur les collaborateurs qui sont meilleurs, ... Tout est brillamment décrit sur une situation que toutes les grandes entreprises connaissent au nom de la production et de la rentabilité, mais qui peut également se retrouver dans la petite PME du village. Un témoignage romancé glaçant, faisant froid dans le dos, et qui fait profondément réfléchir sur nos conditions de vie en milieu professionnel.



 MECANIQUES DU FOUET (FUTUROPOLIS)
 ONE-SHOT (DABITCH / GONZALEZ)
Qui était Eugénie Guillou ? Quand Christophe Dabitch a consulté son dossier aux archives de la préfecture de police deux mots ont suffi à contenter sa curiosité : « religieuse » et « fouet ». Eugénie Guillou fut réellement nonne puis Maîtresse, spécialiste de la fessée et des mises en scène sexuelles dans le Paris des maisons closes et du libertinage du XXème siècle commençant. On la surnommait « La Religieuse ».Elle voulait être indépendante et inventer sa vie, elle aimait le théâtre du fouet. Disparue et oubliée, Christophe Dabitch & Jorge González vous racontent son histoire. Une narration par chapitre, par époque, entrecoupée de textes qui permettent de mieux cerner le travail des auteurs. Et un dessin ... Ce n'est plus de la BD, c'est de l'art !! Jorge Gonzàlez met en avant différentes techniques de peinture qui rendent les cases comme des toiles. C'est sublime, au-delà de l'érotisme latent des images.



 NO WAR T2 (CASTERMAN)
 SERIE EN COURS (PASTOR)
Le Vukland est en pleine ébullition. Suite à l'assassinat d'un ingénieur, les tensions montent entre les activistes environnementaux, protecteurs des croyances et des lieux sanctifiés de l'île, et les membres du gouvernement qui tente de faire passer un projet de barrage sur une terre sacrée. Au milieu de tout cela, Run tâche de s'en sortir, tiraillé entre deux cultures.
Anthony Pastor récidive avec ce deuxième tome de la saga No War . Mise en page nerveuse, trait appuyé, code couleur pour mieux identifier les scènes... Tout est fait pour une lecture efficace et rapide, une narration proche d'une bonne série télé comme pourraient en faire les scandinaves.
Les destins des personnages s'entremêlent, chacun essayant de se sortir de ses problèmes. Pastor joue avec la complexité psychologique de son héros, soumis au respect de ses racines culturelles inculquées par sa mère, et à sa modernité de jeune adulte élevé par un père célibataire et entrepreneur. Cette dichotomie se retrouve dans un dessin a la fois lisible, clair et épuré, et en même temps fouillé et foisonnant. On a l'impression qu'Anthony est un artiste ambidextre s'amusant à changer de main en fonction de l'ambiance qu'il veut faire prévaloir dans ses planches.
Reste que si les deux grandes orientations scénaristiques de cette histoire sont la confrontation autour du barrage et le mystère des pierres sacrées, la première ligne arrivera à son terme à la fin du 3e tome (que j'ai eu la chance de lire en avant première !) mais la seconde ne sera réellement développée que dans un deuxième cycle. Une gentille petite torture psychologique de la part de l'auteur, semblable à la fraise du dentiste sur l'émail des dents !



 CAPRICORNE INTEGRALE 2 (LE LOMBARD)
 SERIE EN COURS (ANDREAS)
Après avoir eu la bonne idée de sortir en fin d'année dernière la première intégrale de Capricorne, Le Lombard remet le couvert avec le deuxième tome de cet auteur extraordinaire, passé maître dans l'homothétie graphique, le cadrage surréaliste et le découpage séquentiel, j'ai nommé Andréas.

Après un premier cycle de cinq tomes, posant les bases de son nouvel univers et faisant la transition avec Rork, Andréas surprend le lecteur en prenant un chemin à angle droit, perpendiculairement à la ligne qu'il s'était fixé jusque là. Il change de manière radicale d'ambiance dans les aventures de l'Astrologue, donnant un ton de déclin à son univers.

Adepte d'une mise en page déroutante, l'auteur raconte dans ce nouveau cycle la montée du Concept, mouvement populiste outre-atlantique en guerre contre la vieille Europe.

Le noir & blanc choisi pour imprimer cette intégrale et le papier de très bonne qualité font de cet série une vraie réussite, à la fois scénaristique, graphique et visuelle.



 LUMINARY T1 (GLENAT)
 SERIE EN COURS (BRUNSCHWIG / PERGER)
Vous connaissez Photonik, Série de comics français créée par Ciro TOTA dans les années 80 ? Luminary est un hommage appuyé à ce personnage, super-héros qui utilise l'énergie de la lumière. Si Photonik a un tantinet vieilli, Luminary est un récit moderne et dynamique comme une série télé ! Les auteurs s'amusent à construire leur récit sur plusieurs tableaux chronologiques, qui finissent par se rejoindre en une trame continue. Le dessin tout en couleurs directes de Stéphane Perger est lumineux (si si !) et l'intrigue va de rebondissements en rebondissements. Un vrai plaisir de lecture pour ceux qui aiment la BD américaine aussi bien que la BD européenne.


 MARSHALL LAW (URBAN)
 ONE-SHOT (O'NEIL / MILLS)
Jamais publié en France, voici un album signé par Pat Mills (Requiem, chevalier-vampire) et Kevin O'Neill (La ligue des Gentlemen extraordinaires) qui va faire référence. Publié dans la collection Urban Cult (cqfd !), le récit conte l'histoire de Marshall Law, justicier devant rétablir l'ordre dans les rues d'un San Francisco ravagé et rempli d'humains génétiquement modifiés. Un formidable comics punk et déjanté à la croisée de Watchmen et de Judge Dredd.


 UN DESTIN DE TROUVEUR (DELCOURT)
 ONE-SHOT (GESS)
Émile Farges est trouveur. À l’aide d’un caillou jeté sur une carte, il peut localiser la personne qu’il cherche. C’est ainsi qu’il a rencontré Léonie, l’amour de sa vie, fille de Mama-Brûleur, redoutable activiste féministe et anarchiste. Lorsque l’organisation connue sous le nom de La Pieuvre l’embauche, contre sa volonté, pour retrouver la femme et la fille d’un des leurs, Trouveur est placé dans une situation impossible dont son talent ne suffira peut-être pas à le sortir… Après un carton avec Serge Lehmann et la Brigade Chimérique, puis un superbe album sur les Contes de la Pieuvre : Gustave Babel, Gess revient dans cet univers rétro-littéraire et son dessin hors-norme. Un titre moins référencé que Gustave Babel, mais dont la lecture sera d'autant plus facile et agréable.


 LUCIEN ET LES MYSTERIEUX PHENOMENES (CASTERMAN)
 Série en Cours(1 tome paru)
Lucien est un jeune garçon accompagné de sa sœur qui arrive dans un petit village campagnard, leurs parents effectuant un retour à la terre. Féru de littérature et de films sur les chasseurs de fantômes, quel n'est pas sont plaisir d'apprendre qu'une villa hanté siège au bord de la falaise ! Il va donc aller à la rencontre de son habitant, qui n'est pas si ectoplasmique qu'il n'y parait. Lucien et les mystérieux phénomènes est une super découverte, oscillant entre titre jeunesse qui veut faire peur et récit familial d'aventure. C'est intelligent, bien raconté et accompagné d'un dessin bien travaillé.


   
         
         
         


 Les Nuisibles (Futuropolis)
 One-Shot (Piero Macola)
Les Nuisibles de Piero Macola chez Futuropolis est une parenthèse, une suspension dans le temps et dans l'espace, dans l'Italie du Nord, point de passage des migrants vers un monde meilleur. C'est aussi la rencontre fortuite de Bruno, local de l'étape, et Anton, ouvrier au noir sur les chantiers de construction,et qui veut rejoindre son cousin en Suède. Cette rencontre est liée par le personnage peu reluisant de Enio, qui profite de chacun d'eux dans deux époques différentes. Les Nuisibles, c'est un dessin doux et puissant à la fois, révélant les émotions et les sentiments des sujets, et exposant la beauté sauvage des paysages. Une très belle parenthèse de lecture où chaque mot est pesé, chaque image dosée, chaque émotion ressentie.


 Ada (Ici Même)
 One-Shot (Barbara BALDI)
"A ceux qui résistent". Dès le mot d'entrée, tout est dit, on sait de quoi va parler cet ouvrage. De combat, d'opposition , de destin tragique. Ada est une jolie jeune femme en devenir, malmenée par la vie dure de la campagne, mais surtout par la personnalité violente de son père, qui s'acharne d'autant plus depuis le départ de sa femme. Elle fuit la rudesse des journées grace à quelques heures de dessin et de peinture dans une petite maison au fond des bois  à la fin de son travail. Mais lorsqu'elle veut montrer ses œuvres à des artistes en devenir de Vienne, son père ne le voit pas de cette façon.Après la "Partition de Flintham", Barbara Baldi signe une nouvelle histoire de femme. Malgré un scénario convenu et sans surprise, et c'est là la grande force de l'autrice, elle nous époustoufle malgré tout avec la justesse des émotions mises en avant, et avec ce dessin d'une grandeur artistique déconcertante. C'est beau, c'est lumineux, et d'une profondeur graphique sans fond. Je recommande sans limite.






... mais aussi Dracula Prestige, Atelier des Sorciers 5, Senso, Vagabond des Etoiles, Orcs & Gobelins 8, Nains 16, Cathédrale des Abymes 3, Jérôme Bloche 27, Dad 6, Spirou de Flix, Bruno Brazil 1, Klaw 11, Un monde en pièce 2, Couloirs Aériens, ...
Suite à un AVC, Maester à du mettre en sursis son travail sur sa série fétiche. Mais après 10 ans d'acharnement et l'aide de Julien Solé, SMT revient pleine de foi et de force. Attention, ça va déménager !
La nouvelle BD de l'autrice de "les sentiments du Prince Charles" et de "I'm Every Woman", sur la thématique de l'amour et de l'humour.