loading ...

 FR  US  Accueil
Février 2020
Lun.Mar.Mer.Jeu.Ven.Sam.Dim.
12
3456789
10111213141516
17181920212223
242526272829
Les ex-bordelais Loïc Clément et Anne Montel signent un nouvel album jeunesse des plus raffinés chez Rue de Sèvres. Adapté du roman de Marie-Aude Murail, l'approche naturaliste de l'histoire est dans l'esprit des Vermeilles de Camille Jourdy. Très mignon.
Ce troisième album de la série continue à explorer le dessous des relations de Sixtine avec les fantômes pirates au service de son père disparu. Il intègre d'avantage d'informations sur les ambitions des méchants. Avec en prime un terrible rebondissement.
Une super découverte, rythmée et proprement dessinée, entre intrigue politique et chasse au trésor moderne. Le dessin de Pacco Roca fait mouche, le récit est fluide et la narration palpitante. Partez à la recherche du trésor du Cygne Noir !

La Série Albums Le Monde d'Aïsha


Ils ont travaillé sur la Série Le Monde d'Aïsha

Luttes et Espoirs des Femmes au Yémen






Prix public : 20,00 €   

La loi Lang 81-766 du 10 Août 1981 stipule que le prix des livres, est fixé par les éditeurs.

Il est donc le même dans toutes les librairies.

Les éditeurs peuvent aussi modifier ces prix sans préavis.

The Lang Law 81-766 of August 10, 1981 states that the price of books, is set by the publishers.

It is therefore the same in all libraries.

Publishers may also modify these prices without notice.




Disponible

Paru le 04 Juin 2014
Album BD de la Série : Le Monde d'Aïsha
Dessinateur : Ugo Bertotti
Scénariste : Ugo Bertotti
Editeur : FUTUROPOLIS
Genre : Historique
Public : Ados-Adultes
EAN : 9782754811163

Album BD en noir & blanc, Couverture Cartonnée
En mm : largeur 200, hauteur 270, épaisseur 17
144 pages

 Voir la couverture

 Voir une page


Ce qu'en dit l'éditeur .....


Entre espoirs et luttes, rêves et incertitudes, un témoignage exceptionnel sur la condition actuelle des femmes yéménites. Agnès Montanari, reporter-photographe, a vécu plusieurs mois au Yémen et a réussi à approcher certaines d'entre elles jusque dans l'intimité de leur foyer. Ses récits mis en images par les dessins d'ombre et de lumière d'Ugo Bertotti deviennent une bande dessinée-documentaire empreinte d'humanité.

Elles passent dans la rue sans faire de bruit, glissant comme des fantômes, recouvertes d'un voile noir des pieds à la tête. Sabiha, Hamedda, Aïcha, Nabiha, Ghada, Hafitha... autant de noms, de désirs cachés, de vies brimées derrière des niqabs. De toutes ces femmes, on ne perçoit que leurs regards qui expriment peurs, incertitudes, espoirs, volonté. Vendue en mariage à la sortie de l'enfance, Sabiha rêve de liberté et de sentir le vent caresser son visage. Un jour, elle ose retirer son voile et se pencher par la fenêtre, au risque d'être vue par un étranger... mais c'est son mari qui la surprend. Il la roue alors de coups : « Ne t'avise plus jamais de porter le déshonneur sur cette maison ». Prisonnière du carcan des traditions, elle tente alors dans un ultime effort de fuir ce foyer oppressant, au prix de sa vie. Hamedda, elle, a épousé un homme qui la laisse libre de ses mouvements. Bravant les mauvaises langues qui mettent à mal sa réputation, elle ouvre une cantine pour subvenir aux besoins de sa famille.

En dépit des interdits sociaux, elle travaille pour des hommes-soldats pendant la guerre civile en leur procurant un repas chaud et un toit. L'affaire prospère, et à la fin de la guerre, les soldats sont remplacés par les premiers touristes. Refusant de porter la niqab, Hamedda offre le portrait d'une femme indépendante et volontaire. Aïcha a 13 ans. Elle commence à ressentir la pression insistante de sa famille, et en particulier de son frère aîné, pour porter la niqab afin de se soustraire aux regards des hommes dans la rue. Entre ses belles-soeurs traditionalistes, sa mère qui dédramatise le symbolisme du port du voile et ses amies progressistes, Aïcha hésite...

Des portraits de femmes bouleversantes qui donnent à voir leur courage pour lutter au quotidien contre les traditions et acquérir leur émancipation. Autant de témoignages qui dessinent un nouveau visage du Yémen, celui de femmes qui n'ont plus peur de lutter pour leur liberté. Une révolution, de moins en moins silencieuse.
Images : © FUTUROPOLIS / Ugo Bertotti
|
Nous écrire   Nous écrire à propos de cette fiche

Les internautes ont commandé avec .....

Omaha Beach (Nouvelle Édition) T3 ( Série Airborne 44 (Albums) )
Destins Croisés (Nouvelle Édition) T4 ( Série Airborne 44 (Albums) )
La Rencontre 1 ( Série Monsieur Blaireau et Madame Renarde (Albums) )
Remue Ménage 2 ( Série Monsieur Blaireau et Madame Renarde (Albums) )
La Tête la Première T3 ( Série Blast (Albums) )
Pourvu que les Bouddhistes se Trompent T4 ( Série Blast (Albums) )
Zita la Fille de l'Espace T2 ( Série Zita la Fille de l'Espace (Albums) )
Le Horla ( Série Le Horla (Sorel) (Albums) )
Cet Été-Là ( Série Cet Été Là (Albums) )
Ceux qui Restent T1 ( Série Les Vieux Fourneaux (Albums) )


L'avis des bd.nautes ....



Pas encore de critiques, soyez le premier à donner votre avis !


Cliquez ici pour mettre votre avis !!!!



NOUVEAU COMBO COUP DE COEUR ! Aldobrando (dont l'auteur viendra en dédicace à la librairie : Patience pour la date !!) est devenu le 25e Combo de la librairie !
... Mais aussi Sheakspeare World, L'écume des jours, New Cherbourg Stories, La Chute, The Weatherman, Made in abyss 8, Boruto 8, Ultralazer 2, Le Banquier du Reich 1, Peurs Bleues, ....
Fin de cette sympathique histoire de zombies façon teenager, avec un dessin très soigné de Jocelyn Joret. De quoi donner du zombie aux plus jeunes en évitant le gore et le trash. Une bonne alternative à Walking Dead !
Jorge Gonzalez revient en force avec un bel album sur les 4 dernières générations de sa famille et ses liens avec le football argentin. Une histoire de filiation, de génération, et un peu de sport. La beauté entre Mattotti et Prudhomme.
Une histoire classique (le chagrin d'amour) mais traitée de manière tout à fait étonnante et captivante. L'auteur joue entre narration littéraire et narration graphique avec des jeux de perspective assez fous. Une pointe de Moebius, une cuillère manga ...