loading ...

 FR  US  Accueil
Janvier 2021
Lun.Mar.Mer.Jeu.Ven.Sam.Dim.
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Une super porte d'entrée sur l'univers riche d'Osamu Tezuka, avec de nombreux artistes internationaux comme Bertrand Gatignol (Ogres-Dieux) ou Atsushi Kaneko (Soil), dont l'histoire courte a été prolongée dans la série Search & Destroy à paraître.
La nouvelle série prévue en 3 tomes de Pat Parne et Bedouel (Kersten). Un savant cocktail de Streamliner et de Il faut flinguer Ramirez, agrémenté d'une bonne dose d'humour déjanté. Un polar qui va à 100 à l'heure à lire pied au plancher !
Deuxième et dernière partie de cette histoire scénarisée par Régis Loisel (Peter Pan), et mise en image par Olivier Pont (Où le regard ne porte pas). Le mystère s'épaissit autour de la recherche du héro et les réponses ne vont pas tarder à tomber.
Le livre-événement de Luz et Virginie Despentes qui adapte le roman éponyme. C'est punk, c'est trash, il y a deux idées par case, Luz signe là une très bonne adaptation qui ravira les amateurs du roman et qui décoiffera ceux qui ne connaissent pas !
Le très bel ouvrage de Pratt est de retour en rayon. Profitez-en, pendant l'exposition au Musée d'Aquitaine !
Attention évenement ! Urban comics publie Doomsday Clock, la suite de la série culte Watchmen. Retrouvez les personnages du célèbre Alan Moore intégrés dans l'univers DC dans une terre alternative. Un monovolume incontournable.

Tout sur Le Spirou de ... (tome 18)


Pacific Palace (Édition La Parenthèse)






Prix public : 22,00 €



Epuisé En Stock   

Cet article est indisponible ou épuisé chez l'éditeur, mais encore en stock dans cette librairie.

This item is unavailable or sold out at the publisher, but still in stock at this bookstore.



Paru le 08 Janvier 2021
Album BD de la Série : Le Spirou de ...
Dessinateur : Christian Durieux
Scénariste : Christian Durieux
Coloriste : Christian Durieux
Editeur : DUPUIS
Collection : DUPUIS GRAND PUBLIC
Genre : Aventure-Action
Public : Tous Publics
EAN : 9791034757398

Album BD en couleur, Couverture Cartonnée avec Dos Toilé
En mm : largeur 240, hauteur 320, épaisseur 14
80 pages
Tirage signé : 700 ex

 Voir la couverture

 Voir une page


Ce qu'en dit l'éditeur .....


Édition collector réalisée pour la librairie La parenthèse à Nancy.

Spécificités :
- Tirage limité à 700 exemplaires
- Disponibilité exclusive dans les librairies La Parenthèse (Nancy) et Krazy Kat (Bordeaux)
- Couverture inédite avec pelliculage Soft Touch
- Dos toilé
- Frontispice n° et signé par l'auteur.

Pacific Palace, un hôtel paisible au bord d'un lac qui l'est tout autant. Spirou regrette déjà d'y avoir fait engager à ses côtés Fantasio, viré comme un malpropre du Moustique. Car l'ex-journaliste reconverti en groom n'a vraiment pas la vocation et ne rate pas une occasion de fâcher M. Paul, leur supérieur hiérarchique.

Mais trop tard pour faire machine arrière : un véritable huis clos est décrété et l'hôtel se retrouve sans clientèle et avec un personnel réduit pour accueillir discrètement Iliex Korda, dictateur déchu du Karajan, petit pays des Balkans. Dans ses bagages, d'imposants gardes du corps mais aussi Elena, fille du "Grand Guide" au regard envoûtant, dont Spirou tombe instantanément amoureux.
Images : © DUPUIS / Christian Durieux
|
Nous écrire   Nous écrire à propos de cette fiche

Votre libraire l'a commenté .....


L’album s’ouvre sur un songe, comme  pour nous dire que ce huis-clos théâtrale n’est qu’une illusionshakespearienne. Il se refermera par un éboulement, comme un rideauqui tombe et qui efface la mémoire, comme si tout ceci n’avaitjamais existé. Le pouvoir de l’imaginaire…

L’élégance sur lequel ChristianDurieux a bâti sa renommée est ici agrémentée de mouvementsdynamiques des protagonistes et de grimaces bien senties quis’inscrivent dans l’esprit de Franquin. Les décors sontsomptueux, les salons désertés de l’hôtel nous fascinent etcette atmosphère aux magnifiques couleurs crépusculaires distilleune suave mélancolie… mais une mélancolie qui nous fait du bienet qui n’est pas sans rappeler l’Année Dernière à Marienbad deResnais ou Melancholia de Lars von Trier. Si nous devions creuser lesréférences cinématographiques, c’est de toute évidence WesAnderson qu’il faudrait convier, pas forcément pour son GrandBudapest Hôtel, mais pour ses ambiances d’une classe folle et sonart du décalage.

L’album est aussi truffé descénettes qui nous étonnent (ah, le premier baiser sur les lèvresde Spirou), qui nous amusent (Fantasio qui « ne choisit pas »entre Staline et Hitler) et nous questionne (sur l’asexualité deshéros de BD). L’auteur a l’intelligence de respecter lesarchétypes en les modernisant et de rester lisible en permanence,même pour ceux qui ne sont des érudits de l’histoire du groombelge.

La réussite est totale. Nous sommeshappés dès la première page par le chant des sirènes et la bulleque Christian Durieux referme sur nous est une bien douce prison quinous interroge et nous fait du bien.

L’album bénéficie d’un tiragespécial pour les librairies Krazy Kat à Bordeaux et La Parenthèseà Nancy avec couverture alternative, dos toilé et frontispice signéet numéroté (700 exemplaires).

Matthieu


L'avis des bd.nautes ....



Pas encore de critiques, soyez le premier à donner votre avis !


Cliquez ici pour mettre votre avis !!!!



... mais aussi ...
Avant-dernier tome du premier cycle de la saga de fantasy animalière de Lewelyn, avec au dessin l'impressionant Jérôme Lereculey. Un scénario toujorus aussi passionnant, mélangeant avec brio traitrise, retrournements de situation et joutes familliales.
Un des meilleurs Donjon jamais réalisé. Alexis Nesme sert un dessin magnifique, comme à l'accoutumée, rempli de détails, qui réhausse avec brio le scénario hilarant de Sfar et Trondheim. Imaginez un donjon pour enfants, comme chez Ikea, rempli de dangers.