loading ...

 FR  US  Accueil

Tout sur Emmanuel Moynot




Fiche auteur de Emmanuel Moynot

Emmanuel Moynot
Emmanuel Moynot est né en 1960, et réside à Paris. Il réalise ses premiers travaux amateurs en 1981 dans PLG, puis dans de nombreux autres fanzines (Dommage, Band'Apart, etc...). À partir de 1983, il participe à la revue Viper et réalise parallèlement son premier album chez Glénat, L'Enfer du jour, qui a été réédité en 95 sous forme de BD-roman aux éditions Dargaud. Il collabore régulièrement au magazine Circus, et dessine pour Vécu la série Yérushalaïm. S'ensuivent quatreannées de travaux alimentaires divers, seulement interrompus par la sortie en 89 de La Pension des Deux Roses, aux éditions Magic Strip. Pendant cette période, Emmanuel Moynot se tourne vers sa passion initiale : la musique. En 1992, paraît le premier tome du Temps des bombes, qui en comportera trois. Sa collaboration avec Dieter commence dès le troisième tome de la série, et se poursuit actuellement, sur la série Vieux Fou. Ils ont aussi réalisé en l'an 2000 le magnifique album M. Kohl dans la collection "Carrément BD" de Glénat. Entre temps, Emmanuel Moynot a commis deux somptueux polars en noir et blanc édités chez Casterman en tant qu'auteur complet. Il prépare actuellement un nouveau one-shot à nouveau pour la collection "Carrément BD", toujours seul aux commandes. Auteur-compositeur, chanteur, guitariste, et harmoniciste, il trouve dans la musique une forme d'expression complémentaire à la bande dessinée. Avec l'une, il travaille seul à son bureau, grâce à l'autre, il se produit directement devant un public. Le temps lui manque, pourtant il continue à jouer dans les bistrots parisiens avec un ami contrebassiste dans une formation accoustique nommée Mataluna.


 Emmanuel Moynot


Une de ses réalisations

Pierre Goldman La Vie d'un Autre

Rayon : Albums (Bio-Biblio-Témoignage), Série : Pierre Goldman La Vie d'un Autre, Pierre Goldman La Vie d'un Autre

Ce qu'en dit l'éditeur :

Qui était Pierre Goldman ?
Juif polonais, né en France, fils de résistants, militant d'extrême gauche, guérillero révolutionnaire au Venezuela, braqueur et écrivain, Pierre Goldman, ...

  Suite ...

... insoumis, violent, écorché vif, a connu un destin hors du commun, sujet à controverses et fascination.
De sa vie, Emmanuel Moynot fait un récit sobre, entremêlé d'entretiens inédits avec ceux qui l'ont connu, amis, avocats, intellectuels de l'époque...
Un livre-enquête passionnant, à la mesure de la trajectoire tragique de cet homme hors norme.

En décembre 1969, deux pharmaciennes sont tuées et un policier blessé, lors d'une tentative de hold-up boulevard Richard-Lenoir, à Paris. Quatre mois plus tard, la police arrête Goldman, un coupable idéal, au vu des braquages qu'il a déjà commis et de son activisme révolutionnaire. Condamné à la réclusion perpétuelle en 1974, il est finalement acquitté en 76, après un second procès en cassation mené par maître Kiejman. Son comité de soutien d'alors, centralisé par Libération, est constitué entre autres de Mendès-France, Françoise Sagan...
Au cours des six années passées à la prison de Fresnes, il passe deux maîtrises, l'une en espagnol, l'autre en philosophie, il apprend à se connaître en écrivant un livre (Seuil, 1975) et, paradoxalement, découvre la paix intérieure.
Le 20 septembre 1979, en plein Paris, vers midi, Pierre Goldman est tué, il a 34 ans. Dans la demi-heure qui suit, un obscur groupuscule d'extrême droite, signant « Honneur de la police », revendique l'assassinat...


 Emmanuel Moynot


Emmanuel Moynot   a participé à


Plus de détail sur ces références >>

 Emmanuel Moynot