loading ...

 FR  US  Accueil

Tout sur Emmanuel Moynot




Fiche auteur de Emmanuel Moynot

Emmanuel Moynot
Emmanuel Moynot est né en 1960, et réside à Paris. Il réalise ses premiers travaux amateurs en 1981 dans PLG, puis dans de nombreux autres fanzines (Dommage, Band'Apart, etc...). À partir de 1983, il participe à la revue Viper et réalise parallèlement son premier album chez Glénat, L'Enfer du jour, qui a été réédité en 95 sous forme de BD-roman aux éditions Dargaud. Il collabore régulièrement au magazine Circus, et dessine pour Vécu la série Yérushalaïm. S'ensuivent quatreannées de travaux alimentaires divers, seulement interrompus par la sortie en 89 de La Pension des Deux Roses, aux éditions Magic Strip. Pendant cette période, Emmanuel Moynot se tourne vers sa passion initiale : la musique. En 1992, paraît le premier tome du Temps des bombes, qui en comportera trois. Sa collaboration avec Dieter commence dès le troisième tome de la série, et se poursuit actuellement, sur la série Vieux Fou. Ils ont aussi réalisé en l'an 2000 le magnifique album M. Kohl dans la collection "Carrément BD" de Glénat. Entre temps, Emmanuel Moynot a commis deux somptueux polars en noir et blanc édités chez Casterman en tant qu'auteur complet. Il prépare actuellement un nouveau one-shot à nouveau pour la collection "Carrément BD", toujours seul aux commandes. Auteur-compositeur, chanteur, guitariste, et harmoniciste, il trouve dans la musique une forme d'expression complémentaire à la bande dessinée. Avec l'une, il travaille seul à son bureau, grâce à l'autre, il se produit directement devant un public. Le temps lui manque, pourtant il continue à jouer dans les bistrots parisiens avec un ami contrebassiste dans une formation accoustique nommée Mataluna.


 Emmanuel Moynot


Une de ses réalisations

L'Heure la Plus Sombre

Rayon : Albums (Roman Graphique), Série : L'Heure la Plus Sombre, L'Heure la Plus Sombre

Ce qu'en dit l'éditeur :

Lui est chauffeur routier. Une femme, des gosses. Elle, serveuse dans un restoroute. Seule, un fils en prison. Fatigués tous les deux. Par le manque d'amour, par les emmerdes qui tombent ...

  Suite ...

... dru. Par la vie, pénible et sans horizon, terne et froide. Ils ne se connaissent pas vraiment, juste bonjour, bonsoir, quand Jean-Claude, de temps à autre, gare son bahut près du restoroute où s'étiole Nouria.
Quand sa Majesté Salopard 1er, le patron de Nouria, s'est mis à la frapper, Jean-Claude n'a pas hésité un instant. Il s'est interposé, a balancé son poing dans la figure du connard, et a embarqué Nouria dans son camion.
Jean-Claude, c'est pas le genre main au panier et tout ça, non, juste un homme gentil, un peu timide aussi. C'est pour ça que Nouria, méfiante quand même, parce qu'elle n'a jamais eu vraiment de chance avec les mecs, s'est laissée faire. Et ne sachant pas vraiment où aller, s'est laissée convaincre par Jean-Claude de passer une nuit ou deux dans une piaule appartenant à un copain, à Lormont, près de Bordeaux. Loin du restoroute.
Et c'est là que leur vie va changer. pour le meilleur, et le moins bon, forcément. They say the darkest hour is right before the dawn, chantait Dylan. On dit que l'heure la plus sombre vient juste avant l'aube.


 Emmanuel Moynot


Emmanuel Moynot   a participé à


Plus de détail sur ces références >>

 Emmanuel Moynot