loading ...

 FR  US  Accueil

Tout sur Stefano Raffaele




Fiche auteur de Stefano Raffaele

Stefano Raffaele
Nato il 15 marzo 1970 a Milano fa il suo debutto nel mondo del fumetto nel 1994, sul numero 4 di Lazarus Ledd, di cui diviene successivamente copertinista.
Nel 1995, dopo la miniserie Il Potere e la gloria, per la Liberty, parte per gli Stati Uniti  dove lavora su numerose altre serie, quali Eternal warrior, X-O manowar, New gods, Birds of prey, Batman, X-men, X-factor e Conan il barbaro.
Nel 2001 disegna Arkhain una miniserie pubblicata da Marvel Italia.
Nel 2002 realizza per la Dark Horse la mini-serie The Blackburne covenant e il primo numero di Hellboy : weird tales.
Nel 2004 è la volta della mini-serie Hawkeye per la Marvel.
È anche l'autore della serie horror Fragile sulla rivista Metal Hurlant.
Dal 2007, lavora con Christophe Bec sulle serie Pandemonium (2007), Sarah (2008), Under (2010), Prometeo (2011), Deepwater prison (2014), e Santuario : genesi (2014).


ITALIE


 Stefano Raffaele


Une de ses réalisations

Sarah T2

Rayon : Albums (Fantastique), Série : Sarah T2, Les Enfants de Salamanca (Seconde Partie)

Ce qu'en dit l'éditeur :

Sarah est une jeune femme traumatisée. Enfant, elle avait subi les sévices d'un serial killer. Pour oublier son passé et se reconstruire, elle s'est installée à Salamanca avec David, son ...

  Suite ...

... mari. Mais Salamanca semble une petite ville trop calme. Pas d'enfants dans les rues, pas d'écoles, comme si une malédiction s'était abattue sur la région. Et au fond de la cave de leur maison, Sarah découvre un inquiétant tunnel qui mène chez les Westmore, ses non moins inquiétants voisins. C'est chez chez eux qu'elle trouve la seule photo d'enfant de Salamanca. Une photo qui va la conduire à l'hôpital San Julian, sur les traces d'un passé devenu "incontrôlable". Alors que Sarah découvre peu à peu la vérité, David devient la proie d'effrayantes créatures qui vivent dans les grottes de Salamanca.


 Stefano Raffaele


Stefano Raffaele   a participé à


Plus de détail sur ces références >>

 Stefano Raffaele