loading ...

 FR  US  Accueil

Tout sur Fifi




 Fifi


Une de ses réalisations

Chroniques Wallonnes

Rayon : Albums (Labels indépendants), Série : Chroniques Wallonnes, Chroniques Wallonnes

Ce qu'en dit l'éditeur :

Pendant une année, Fifi s'est lancé comme défi de coucher quotidiennement sur le papier des fragments de vie avec ses hauts et ses bas. Un jour, une page. Il en résulte un journal, une ...

  Suite ...

... autobiographie dont l'authenticité varie selon l'humeur de l'auteur.
Au fil des jours et des pages, Fifi pose l'acuité de son regard sur des instants faussement anodins, sur les soucis qui l'accablent et la complexité sournoise du quotidien. Le carnet nous dévoile des instantanés d'une ville du royaume des Belges, brossés abruptement et sans complaisance. On y côtoie la faune locale. On y respire l'odeur humide et chargée de la Belgique et de la Wallonie. Il y fait gris et toujours pluvieux... c'est comme ça là-bas.Quelques fois, le trait du crayon est posé et l'histoire est rendue avec une certaine distance. A d'autres moments l'anecdote est saisie sur le vif, ébauchée dans le cahot d'un omnibus surchauffé qui relie Liège à Jemelle, dans un bus faisant la jonction Florenville-Marbehan, sur le coin de table du buffet de la gare d'Arlon, ou de la salle à manger de la mère Sadzot.
Il aurait pu s'agir d'un carnet de voyage si l'auteur avait eu les moyens de partir aux confins du monde civilisé, de fouler le sol de la Papouasie ou de se perdre dans de vastes étendues sauvages et isolées. Mais il s'agit plutôt du calendrier d'une ville sans saison, belle et triste comme un boulet-frite tiède. Cependant, vous trouverez dans ces chroniques wallonnes du sexe, des scènes de cascades en vélo, de l'angoisse, du gore et des scènes de torture avec un réveil-matin). Par ailleurs, ces chroniques ne sont pas dénuées d'un certain exotisme (relent de Cara Pils -spécialité locale-, lendemains de fêtes...). Vous y découvrirez des villes aux noms tout aussi exotiques et parfumés de senteurs lointaines. Liège-cité-ardente, Bruxelles-la-belle, la non moins célèbre Jemelle, Arlon-la-grise, Marbehan-la-pourrie, etc. C'est toujours drôle, souvent triste et parfois mélancolique. Chroniques Wallonnes demeure un manuel du quotidien ou vous ne trouverez pas d'idées précises sur au sens de la vie ni la valeur profonde des choses mais plutôt une géographie philosophique toute belge et ça, on adore.


 Fifi



 Fifi