loading ...

 FR  US  Accueil

Tout sur Gabrielle Borile




Fiche auteur de Gabrielle Borile


Gabrielle Borile est née à Charleroi (Belgique), le 20 février 1953. Après des études de journalisme à l’Université Libre de Bruxelles, elle collabore dès 1983 à diverses publications. Elle effectue par ailleurs des traductions de Hugo Pratt, Mattotti et Micheluzzi... En 1983, s’associant à François Rivière, elle scénarise les aventures du fidèle espion de George V, "Victor Sackville", avec Francis Carin comme dessinateur. En 1988, elle participe en tant que rédactrice en chef adjointe au lancement du journal pour enfants "Tintin Reporter" en collaboration avec la Fondation Hergé. Au Lombard, elle scénarise en 1991 avec Chantal Heuvel une BD : "Alex Nora" illustrée par André Taymans. En 1993, elle scénarise "Laterna Magica" chez Glénat. En 1992, G. Borile participe à un séminaire de formation à l’écriture télévisuelle organisé par la RTBF (Télévision belge). L’année suivante, elle écrit, en équipe, un feuilleton "Navetteurs" (RTBF). Ensuite, elle co-scénarise avec le réalisateur Benoît Lamy un long métrage de fiction, "Combat de fauves", adapté d’un roman de Henri-Frédéric Blanc, interpreté par Richard Bohringer et Ute Lemper. Elle écrit aussi un long métrage "Clara Schumann"(1994) et réalise le scénario d’un téléfilm : "Les enfants du jour". En novembre 2005 sort "Miss Montigny" un film avec e.a. Ariane Ascaride, réalisé par Miel Van Hoogenbemt et dont Gabrielle Borile a écrit le scénario et les dialogues.


 Gabrielle Borile


Une de ses réalisations

Victor Sackville T8

Rayon : Albums (Policier-Thriller), Série : Victor Sackville T8, Pavel Strana  Part 2

Ce qu'en dit l'éditeur :

Dans l'histoire des services secrets britanniques, Victor Sackville peut être considéré comme l'ancêtre de James Bond...On le voit évoluer pendant la première guerre mondiale puis dans les ...

  Suite ...

... années 20, dans les points chauds de cette période.


 Gabrielle Borile


Gabrielle Borile   a participé à


Plus de détail sur ces références >>

 Gabrielle Borile