loading ...

 FR  US  Accueil
Prix des Libraires
Sélection 2018
Prix des Libraires 2017

Tout sur Moi, ce que J'Aime, c'est les Monstres (tome 1)


Moi, ce que J'Aime, c'est les Monstres




  Coup de Coeur

Prix public : 34,90 €   

La loi Lang 81-766 du 10 Août 1981 stipule que le prix des livres, est fixé par les éditeurs.

Il est donc le même dans toutes les librairies.

Les éditeurs peuvent aussi modifier ces prix sans préavis.

The Lang Law 81-766 of August 10, 1981 states that the price of books, is set by the publishers.

It is therefore the same in all libraries.

Publishers may also modify these prices without notice.




Disponible

Paru le 23 Août 2018
Album BD de la Série : Moi, ce que J'Aime, c'est les Monstres
Dessinateur : Emil Ferris
Scénariste : Emil Ferris
Editeur : MONSIEUR TOUSSAINT LOUVERTURE
Genre : Drame
Public : Ados-Adultes
EAN : 9791090724471

Album BD en couleur et n&b, Couverture Souple avec Rabats
En mm : largeur 206, hauteur 267, épaisseur 32
408 pages

 Voir la couverture

 Voir une page



Canal BD l'a chroniqué .....


..... dans CANAL BD Magazine N°121




Chicago, années soixante. Karen Reyes, sa mère et son grand frère occupent un appartement dans un immeuble de la partie pauvre de la ville.
La gamine a du mal à s’intégrer à l’école, se sent différente, s’imagine en monstre à dents longues. Quand une voisine meurt, Karen enfile imperméable et chapeau, puis mène l’enquête comme une vraie détective privée. Qui était réellement cette personne si triste ? Le mari aurait-il fait le coup ?
Le grand frère de Karen, qu’elle adore par dessus tout, avait une liaison avec cette femme. Y serait-il pour quelque chose ? Et que penser du propriétaire de l’immeuble, qui a été envoyé en prison ? Au fil de ses recherches, la gamine passionnée de monstres en tout genre, découverts dans des magazines, à la télévision ou au cinéma, tente d’oublier que sa mère est gravement malade…

Présenté sous forme de prises de notes dans un cahier à spirale, ce récit est inspiré de faits réels. Il fait écho au parcours incroyable d’Emil Ferris elle-même.
Ayant grandi à Chicago, une ville qu’elle aime particulièrement, elle a une passion pour les films d’horreur et elle a contracté à quarante ans le virus du Nil occidental.
Moi ce que j’aime, c’est les monstres est un premier album thérapeutique, grâce auquel elle a réappris à dessiner malgré une paralysie de la main droite. C’est un énorme livre dans tous les sens du terme, aussi bien par son temps de réalisation, six ans au total, que par la richesse de son contenu ou par son parcours, balisé par de nombreux prix aux Etats-Unis où il est encensé à juste titre par la critique.

A ne pas rater !

Ce qu'en dit l'éditeur .....


Chicago, fin des années 1960. Karen Reyes, 10 ans, adore les fantômes, les vampires et autres morts-vivants. Elle s’imagine même être un loup-garou: plus facile, ici, d’être un monstre que d’être une femme.
Le jour de la Saint-Valentin, sa voisine, la belle Anka Silverberg, se suicide d’une balle dans le cœur. 
Mais Karen n’y croit pas et décide d’élucider ce mystère. Elle va vite découvrir qu’entre le passé d’Anka dans l’Allemagne nazie, son propre quartier prêt à s'embraser et les secrets tapis dans l’ombre de son quotidien, les monstres, bons ou mauvais, sont des êtres comme les autres, ambigus, torturés et fascinants.

Images : © MONSIEUR TOUSSAINT LOUVERTURE / Emil Ferris
Share |
Nous écrire   Nous écrire à propos de cette fiche

Informations en plus



Traduit de l'anglais par J.-C. Khalifa.
Lettré à la main par Amandine Boucher.

- Eisner Awards du Meilleur album 2018
- Eisner Awards du Meilleur auteur 2018
- Eisner Awards du meilleur coloriste 2018
- Ignatz Awards 2017
- Lambda Literary Awards (LGBTQ Graphic Novels) 2018
- Lynd Ward Graphic Novel Prize 2018

Emil Ferris est une des plus grandes artistes de bande dessinée de notre temps.

— Art Spiegelman

Karen peut vivement ressentir la souffrance des autres et nous obliger, nous aussi, à l’éprouver.
— Chicago Review of Books

Envoûtant, ambitieux et remarquable en tous points.
— Chicago Magazine

C’est le meilleur roman graphique sorti ces dernières années.
— Publishers Weekly

Un épais, somptueux, et inoubliable festin d’images crayonnées et de textes puissants.
— Vulture

Absolument Stupéfiant
— Chris Ware

Moi, ce que j'aime chez les montres est la meilleur Bande Dessinée de l'année
— Pénélope Badgieu

Une fois ouvert, impossible d'oublier ce spectaculaire chef-d’œuvre
— Alison Bechdel

Des libraires l'ont commenté .....

La librairie LA PARENTHÈSE
... Suite ...
 
La librairie BD & CIE
... Suite ...
 

Les internautes ont commandé avec .....

Sykes ( Série Sykes (Albums) )
Texas Jack ( Série Texas Jack (Albums) )
1914 : La Maison des Enfants Trouvés T1 ( Série La Guerre des Lulus (Albums) )
1915 : Hans T2 ( Série La Guerre des Lulus (Albums) )
1916 : Le Tas de Briques T3 ( Série La Guerre des Lulus (Albums) )
1917 : La Déchirure T4 ( Série La Guerre des Lulus (Albums) )
1918 : Le Der des Ders T5 ( Série La Guerre des Lulus (Albums) )
1916 : La Perspective Luigi 1/2 T6 ( Série La Guerre des Lulus (Albums) )
Le Chemisier ( Série Le Chemisier (Albums) )
Bouts d'Ficelles ( Série Bouts d'Ficelles (Albums) )


Les internautes l'ont critiqué .....

A lire absolumonstrueusement !!!! (par Dalila de la Bédérie le 24/08/2018 )
Quand je pense que cette illustratrice, ... Suite ...
 
Totalement hors norme(s) (par monsieurvinaigrette le 25/08/2018 )
Ce livre est d'abord un immense ... Suite ...
 
 
Réagissez, publiez vous aussi votre critique !!!!