loading ...


Tout sur Nicolas Barral




Fiche auteur de Nicolas Barral

Nicolas Barral

Nicolas Barral a étudié à l’école d’Angoulème sous la houlette de Robert Gigi. Lors d'un concours de jeunes talents organisé par la FNAC, il est remarqué par Jean-Christophe Delpierre qui l'intègre à l'équipe de Fluide Glacial. Ce fan de BD, qui se souvient de sa timidité devant les auteurs en pleine dédicace, ne cache pas ses affinités pour Tardi, qui lui a fait aimer les années 50, Giraud, Durand, mais aussi Uderzo et Morris.

L'autre facette de l'auteur est son côté pince-sans-rire qui lui fait apprécier, entre autres, l'humour britannique. Aussi se sent-il tout heureux de travailler avec Pierre Veys sur Baker Street et à présent sur Philip & Francis !


 Nicolas Barral


Une de ses réalisations

Nestor Burma T8

Rayon : Albums (Policier-Thriller), Série : Nestor Burma T8, Boulevard ... Ossements

Ce qu'en dit l'éditeur :

En cette fin de printemps, Nestor Burma et sa secrétaire Hélène Chatelain reçoivent la visite d'un diamantaire du 9e arrondissement, Omer Goldy, qui les envoie sur les traces d'un restaurant ...

  Suite ...

... chinois de la rue de la Grange-Batelière et de son propriétaire, l'énigmatique Tchang-Pou. Le mystère s'épaissit lorsque Burma découvre sur place les cartes de visite d'un ancien lupanar de Shanghai où sévissaient des prostituées russes et, dans une armoire, ce qui ressemble fort au cadavre d'une femme blonde et nue... Mais tout bascule carrément lorsque le diamantaire, est retrouvé mort dans son bureau.

Deux macchabées presque coup sur coup. Soupçonnant tout à la fois un chantage, une affaire de moeurs, un trafic de diamants et dieu sait encore quelles turpitudes, Nestor Burma intensifie ses recherches, qui le mettront bientôt sur la piste de la maison Natacha, une entreprise de lingerie de luxe tenue par deux immigrées russes...

Le roman de Léo Malet Boulevard... ossements, vingt-deuxième titre de la série Nestor Burma, a initialement paru en 1957, Nicolas Barral, dessinateur nouveau venu dans cet univers, en livre une interprétation fidèle à l'esprit de la série et du personnage... sans s'interdire un zeste d'humour qui pimente agréablement cette nouvelle enquête du « détective qui met le mystère K.O. ».


 Nicolas Barral


Nicolas Barral   a participé à


Plus de détail sur ces références >>

 Nicolas Barral