loading ...


Tout sur La Cité des Esclaves (tome 10)


La Cité des Esclaves




Nouveauté

  

La loi Lang 81-766 du 10 Août 81 stipule que le prix des livres, est fixé par les éditeurs.

Il est donc le même dans toutes les librairies.

Les éditeurs peuvent aussi modifier ces prix sans préavis.
Toutefois la loi Lang autorise une remise maximum de 5% du prix de l'ouvrage.

Prix public : 8,45 €


Disponible

Paru le 21 Juin 2017
Album Manga de la Série : La Cité des Esclaves
Dessinateur : Hiroto Ooishi
Scénariste : Shinichi Okada
Editeur : CASTERMAN
Collection : SAKKA
Genre : Seinen
Public : Pour Adultes
EAN : 9782203122307

Album Manga en noir & blanc, Couverture Souple sous Jaquette
En mm : largeur 130, hauteur 180, épaisseur 17
224 pages

 Voir la couverture

 Voir une page



Canal BD l'a chroniqué .....


..... dans CANAL BD MANGA Mag' N°60




Dans un Japon parallèle moderne, la jeunesse désabusée s'est ruée sur le SCM, le Slave Controle Method.
Ce dispositif de jeu permet d'instaurer une relation maître-esclave totale avec la cible de son choix. Les autorités perdent rapidement le contrôle et débute un jeu de massacre à l'échelle nationale.
La cité des esclaves présente une kyrielle de personnages reliés par l'immense toile que génère le jeu, certains jouent avec cruauté et d'autres essayent de comprendre ce qui se passe.
D'autant que les manipulateurs sont rarement ceux que l'on croît... Mais surtout, qui se cache derrière le SCM et à qui profite toute cette agitation ?

Pour la conclusion de la série, les auteurs poussent le concept du SCM dans ses retranchements : un mystérieux « esclavagiste » possède tous les autres joueurs, seule Eia est encore libre et attend le bon moment pour livrer son ultime défi.
Le graphisme use habillement des contrastes et négatifs afin d'offrir une ambiance tranchée furieusement désespérée. Un divertissement cathartique subtil qui invite à reconsidérer ses relations avec autrui.

Ce qu'en dit l'éditeur .....


Un possesseur de SCM a réduit en esclavage la quasi-totalité des joueurs. Pendant qu'il se livre à de cruelles parties de chasse, Eïa, seule joueuse encore lire, peaufine sa stratégie en vue de l'ultime affrontement.
Images : © CASTERMAN / Hiroto Ooishi / Shinichi Okada
Share |
Nous écrire   Nous écrire à propos de cette fiche

L'avis des bd.nautes ....



Pas encore de critiques, soyez le premier à donner votre avis !


Cliquez ici pour mettre votre avis !!!!